[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Association L'homme et sa prostate]

2

1

1

2

o

o

Voici 2 dessins pour une compréhension plus facile, sachant que la piqure doit se faire au plus prêt du pubis.


- à gauche : pénis flaccide, la piqure sera par obligation proche de l'extrémité extérieure du pénis, en 1. Autre inconvénient, vu le faible diamètre du pénis, on ne sait pas toujours ou on se pique : dans l'urètre, dans l'albuginée (avec risque de courbure de la verge).


- à droite : pénis déjà gonflé par le vacuum, la piqure se fait plus prêt de sa racine, en 2. Il est plus facile de se piquer dans un corps caverneux et d'éviter les veines qui sont alors apparentes.

Réflexions conjuguées. Par Jean FRICHET


Heureux ceux qui supportent sans grimacer l’injection du contenu de la seringue dans cet appendice si sensible qu'on appelle pénis. Pour ma part, mes piqûres dans le pénis tenaient plus du masochisme que du nirvana.

Jusqu’à ce que...


Voici le résultat de mes réflexions et essais… concluants !

En préambule, je rappelle encore une fois que nous sommes tous différents, que ma bestiole n’est pas la vôtre (et vice-versa) et que ce qui me va… mais c’est une piste à  essayer et jusqu'ici tous les copains-essayeurs sont satisfaits... alors.


J’ai rencontré un andrologue qui m’a dit que les hommes ne savaient pas pratiquer l’auto-injection

« vous ne cherchez pas à déterminer la dose idéale » m'a t-il dit.

J’ai donc repris mes douloureuses études pour, en partant avec une dose mini, trouver progressivement celle qui me permettait une tumescence correcte pour une durée raisonnable d’une heure d’érection environ. J’ai obtenu cette dose idéale en dosant le produit méticuleusement, goutte par goutte, et j’ai constaté que 2,2 ml me convenait parfaitement pour une érection correcte sans trop de douleur (avec une seringue à piston Caverject-Dual 10 ml).

Encore fallait-il être certain de me piquer dans un corps caverneux... ?

D'ou l'idée de gonfler d'abord le pénis puis de me piquer en étant certain d'être au milieu d'un corps caverneux.


Ce spécialiste m’a dit aussi : « vous devez vous piquez plus à l’horizontale pour ne pas atteindre le corps spongieux et l’urètre et surtout plus haut vers le pubis et non pas vers le gland ».

La aussi, le gonflement préalable du pénis permet de bien choisir son point d'impact, donc de positionner l'aiguille à l'horizontale.



J’ai donc associé pompe à érection et piqûre de la façon suivante :

(revoir dessins plus haut)




















            Préparation de la seringue et du vacuum

  • Pré-gonflement du pénis avec le vacuum, sans anneau pénien. retrait du vacuum.

  • Le pénis reste gonflé suffisamment longtemps pour que le point d’injection se fasse en 2 (au plus prêt du pubis) et non pas en 1 (qui jusque là était la seule partie émergente)

  • Les corps caverneux étant partiellement gonflés par le vacuum, l’injection se fait à coup sûr dans ceux-ci. Les veines étant gonflées sont visibles et faciles à éviter.

  • Le produit étant injecté au milieu du pénis (dans le sens longitudinal), il se répartit plus équitablement de la racine au gland suivant les flèches bleues (c'est également constaté par les copains-esssayeurs !)


Ceci n'est pas validé scientifiquement et chacun d'entre nous est différent, mais cela se traduit chez moi par un nouveau confort qui fait que je ne ressens plus cette lourdeur au bout du pénis qui accompagnait chaque injection (et qui m'empêchait de me laisser allez).


Une autre preuve de la meilleure répartition du produit est qu'à injection égale le pénis est moins rigide. Cela prouve bien une meilleure diffusion dans les cavités.

Pour ma part, j'ai augmenté légèrement la dose pour le rapport sexuel... sans douleur ! Enfin...


A ce stade, il est possible d’utiliser à nouveau la pompe à érection pour gonfler le corps spongieux, donc le gland (qui n'en sera que plus beau et surtout plus sensible aux carresses), car je vous rappelle que la piqûre n’agit que sur les corps caverneux.

Mettre alors un anneau pénien plus grand.

Un anneau de grand diamètre évitera la fuite veineuse, et là, de nouveaux essais seront nécessaires pour déterminer celui qui serre suffisamment sans faire mal (anneaux Medentim N° 2 à 5 selon diamètre du pénis en érection).


Quel boulot pour arriver à un confort acceptable. En avez-vous vraiment conscience mesdames ?



Pour finir, je vous répète que ce qui m’est bénéfique ne le sera peut-être pas pour vous. J’ai maintenant une pratique du vacuum qui me permet quelques fantaisies. Il faut être prudent lorsque l’on associe 2 techniques et je vous déconseille de le faire si vous ne vous sentez pas assez sur de vous.

Difficultés à se piquer dans le pénis pour obtenir

une érection sans douleur.

Association bénéfique piqure et vacuum !